LIVE ENTRE LES LIVRES par Dynamo

LIVE ENTRE LES LIVRES par Dynamo

festival autour des musiques actuelles en médiathèques

BISON BISOU

Bison-Bisou_par_YannickLagierReconnaissable à ses beats cinglants et à son chant cinglé, Bison Bisou est une espèce en voie d’apparition au bestiaire des animaux mythologiques.
Nourriture principale : l’indie des années 90.
Activité favorite : gogo-danser sur la piste du premier club post-punk qui passe.
De la rage à la tendresse, les cinq garçons de Bison Bisou ont naturellement développé cette bipolarité épileptique proche d’At The Drive In. (suite…)

ELLIS BELL

E corchée, gracile et aérienne, la musique d’Ellis Bell est une carte po(p)stale retrouvée au pied d’une falaise. A sa lecture, l’horizon se dégage.
S’il fallait choisir une île à survoler pendant le voyage, direction l’Islande et ses volutes volcaniques.
Ça n’est évidemment pas un hasard, (quoique) si le groupe a choisi le même pseudo que la poétesse Emily Brontë, réservée et solitaire de réputation. (suite…)

RAPSODIE

I l y a fort à parier que si la groove box eût été inventée quelques siècles plus tôt, Tchaïkovski et Prokovief n’auraient pas hésité à soutenir d’un pattern décidé leurs danses respectives de la Fée Dragée et des Cavaliers.
Entre la musique dite classique et les cultures dites urbaines, Rapsodie ajoute ses textes à la portée avec un hip hop fluide, poétique, massif comme le crin de l’archet. (suite…)

TONY MELVIL

Adeptes du second degré, des non-dits, de l’humour noir et de la mélancolie espiègle, ne bougez plus, vous êtes cernés par Tony Melvil.
Etrange anagramme aux allures de gangster parrainé par Bertrand Belin et Alexis HK, Tony Melvil écrit comme Albert Spaggiari cassait les banques : sans armes, ni haine, ni violence. Sorti(e) en mars 2014, La Cavale a été classée parmi les 8 disques indispensables de la rédaction de FrancoFans (suite…)

WEEKEND AFFAIR

A ma gauche, le bien nommé Cyril Debarge, flamboyant batteur de We Are Enfant Terrible.
A ma droite, Louis Aguilar, songwriter aussi ténébreux que tatoué.
Au milieu des ébats, Weekend Affair, rejeton électro pop des deux collègues, clin d’œil visuel et textuel aux dossiers qui s’amoncellent sur le bureau, voire sous le bureau. (suite…)